47e rallye d’Autun – La Châtaigne (25 – 26 août 2018)

47e rallye d’Autun – La Châtaigne (25 – 26 août 2018)

Un rallye en forme d’institution

Dans une ville d’Autun  où le sport est descendu à un bien modeste niveau de pratique* et d’organisation, le rallye de la Châtaigne fait exception. L’ASA Morvan reste  en effet le seul club autunois à organiser chaque année une épreuve reconnue au plan national et dans un  Championnat de France. Sur la durée et en terme de retombées économiques le rallye ne rencontre aucune concurrence puisqu’il existe depuis 1966, date de sa création par Lionel « Fafa » Buriot et qu’il attire à chaque fois un grand nombre  de concurrents, de journalistes, d’officiels et de spectateurs qui durant trois jours, mangent et dorment à Autun et dans la région. Certes il a connu des évolutions et aussi  des années  d’absence comme en 1980 et 1982 puis de 2003 à 2007, mais c’était pour mieux repartir grâce à des présidents comme Gérard Plisson puis Jacky Duchaine.

47e-rallye-dautun-la-chataigne-25-26-aout-2018-asa-morvan

Aujourd’hui dans le paysage sportif autunois et bien au-delà pour ce qui concerne le seul sport automobile, le rallye d’Autun-La Châtaigne est une institution et un véritable événement, et ce n’est pas cette 47e édition qui dérogera à la règle. Il faut voir à travers cette constance qui dure depuis plus de cinquante ans, la passion et le savoir faire de gens opiniâtres et compétents qui ne comptent ni leur temps ni leur argent  pour proposer une épreuve solide et bien faite. De rallye d’automne difficile en raison des conditions météos il est devenu un rallye estival, ce qui n’enlève rien à sa réputation en raison notamment de la qualité de l’organisation, de l’accueil et celle du plateau sans oublier le parcours toujours aussi exigeant.

 

L’équipe du jeune et nouveau président Raphaël Diard et de son bras droit Jean-Christophe Chaffiotte, est la digne héritière des glorieux Anciens qui dans les années 1970 amenèrent le rallye en Championnat de France et d’Europe. C’était une autre époque, sans téléphone portable ni internet, une époque propre à développer une formidable solidarité entre tous les membres, l’Esprit de la Châtaigne, qui s’est transmis de génération en génération.

La présence dans l’actuel comité d’organisation  de deux glorieux Anciens, Gérard Plisson, Jean-Pierre Lemaitre et votre serviteur, montre à quel point ils sont attachés à « leur » Châtaigne.

Durant trois jours la cité autunoise va se mettre en mode rallye. Quelques personnes vont se plaindre  du va et vient des voitures, du bruit de l’encombrement des parkings…. c’est de bonne guerre. D’autres,  nettement plus nombreuses, se réjouiront de cette animation et du spectacle le long des épreuves spéciales, aux abords du Théâtre romain qui l’instant d’une soirée, prendra les allures de stade automobile et bien sur au parc des expositions l’Eduen..

Alors, bon vent et bonne Châtaigne à tous…..

*  Autun Triathlon  fait aussi exception en se maintenant dans le championnat de France des clubs grâce à l’apport  de triathlètes étrangers.

 

Le savez-vous ?

En cinquante et un an d’existence, l’ASA Morvan a connu sept présidents : Henri Rasera (1967-1972), Daniel Dupard (1973-1979), Lionel Buriot (1980-1986) ; Gérard Plisson (1987-1998), Aimée Duchaine (1999-2002), Jacky Duchaine (2003-2017) et Raphaël Diard depuis le début de l’année 2018.

 

Souvenirs « vintage »…….

Lors de l’édition de l’année 2000, le fameux navigateur dijonnais Frédéric Dézire (accroupi) posait aux côtés des cinq pilotes avec qui il roulait. La brochette ne manque pas de talent : de gauche à droite : Bernardin,  Christophe Vaison, Philippe Jalouzot, Gérald Longeard, et Thierry Batteau.

rallye-dautun-la-chataigne-edition-2000-asa-morvan

rallye-autun-la-chataigne-1978-chardonnet-bernard-darniche-asa-morvan

Châtaigne 1978 : A Saint-Prix au café Marconnet, pendant que les mécanos de chez Chardonnet s’occupent de la Lancia Stratos, le futur vainqueur Bernard Darniche et son navigateur le regretté Bernard Giroux, dégustent  un café en compagnie de votre serviteur.

 

ASA Morvan

Le Chargé de Presse.

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu